!!

Avis aux invités: certaines sections de ce forum ne sont accessibles qu'aux membres inscrits.

Pour vous inscrire, il suffit de remplir ce formulaire. Quelques exemples de sections auxquelles vous n'avez pas accès pour l'instant: - L'atelier - Présentation des membres et de leurs Porsche - Partenaires et Guide des bonnes adresses - Petites annonces de pièces détachées

Auteur Sujet: Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...  (Lu 22516 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne supertotof78

Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...
« le: 08 Mars 2012, 07:07:28 »
Et bien voilà, à force de voir des reportages de restauration, l'aspect soudure m'intrigue et me tente.
J'ai le base d'exercice idéale sous la main (pas de risque esthétique ni de sécurité) càd un bon vieux J9 bétaillère: La cabine est attaquée sur une partie du plancher et de la tôle latérale. La partie bétaillère est aussi abîmée au niveau de certains tubes carrés de structure.

En gros, aucune partie vitale n'est atteinte (rien sur le chassis). Il y a 2 types de tôles à ressouder: tôle fine de carrosserie et tole plus épaisse (2mm?) pour le tube carré.

Mes questions:
- D'abord, qui peut me dire, de façon simple, la différence entre MIG, TIG et soudure à l'arc? Je m'y perds un peu.
- Ensuite quelle méthode choisir au vu des 2 types de tôles à souder? Quels réglages etc...
- Enfin, une fois la soudure réussie (ça, c'est pour plus tard...  :mrgreen:) et la tôle lissée, quel traitement appliquer avant peinture (sachant que la peinture ne sera pas faite de suite et que je ne cherche pas à avoir une bête de concours) pour éviter toute nouvelle oxydation? (marque? lieu d'achat?)

Merci d'avance pour touts vos commentaires.  ;)

Hors ligne troika

Re : Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...
« Réponse #1 le: 08 Mars 2012, 09:17:16 »
salut,
très intéressé par le sujet aussi, je suis toute ouïe ;)
ex 944 PH2 85 LY7Y - Stratus convertible 99 - AC Cobra(réplique GB) - XR 1200
Si on savait ce qu'on ne sait pas, on ne ferait pas ce qu'on fait

JCF

Re : Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...
« Réponse #2 le: 08 Mars 2012, 14:15:36 »
Il existe des sites dédiés à la soudure, mais quoi qu'il en soit, la théorie ne remplacera jamais la pratique (et il en faut beaucoup pour savoir souder).
Maintenant on ne connait vos connaissances actuelles en la matière, donc pas facile de savoir qu'expliquer. Je vais donc faire un premier jet sur les gros points que tu as demandés, sachant que je soude occasionnellement au MIG mais que je suis loin d'être un pro (loin s'en faut malheureusement :mrgreen:).

Pour commencer, il faut comprendre qu'un métal en fusion réagit avec l'air ambiant et s'oxyde, ce qui est préjudiciable pour une soudure. C'est pourquoi on cherche à protéger le bain de fusion de l'environnement extérieur.

Les différences des trois procédés :
- Soudure à l'arc : la moins chère et la plus délicate. Tu mets une électrode fusible (c'est à dire qu'elle va fondre et apporter le métal d'apport) enrobée (l'enrobage est le "contour" de l'électrode qui sert à protéger le bain de fusion pendant la soudure) sur la borne positive du poste à souder, la pièce à la masse, et tu crée un court-circuit au niveau de l'extrémité de l'électrode. Un peu délicate à amorcer (ça va mieux avec les postes modernes), l'étincelle va se créer et créer un fort échauffement de température au point de faire fondre le métal. La difficulté, c'est que l'électrode se raccourcit au fur et à mesure de la soudure, donc il faut constamment se rapprocher de la zone à souder.
- le MIG (Metal Inert Gas) : c'est le "semi-auto". Il est constitué d'une bobine de fil enroulé qui agit comme une électrode fusible et qui se déroule au fur et à mesure de l'avancement de la soudure, que l'on commande via la gâchette. Lorsqu'on l'actionne, du gaz inerte sort également de la buse (généralement un mélange d'argon et d'azote) permettant de protéger le bain. C'est probablement le plus facile et le plus populaire (ce qui ne veut pas dire qu'il est facile de réaliser d'emblée une belle soudure), mais nécessite quand même un matériel plus couteux, surtout en consommables (gaz et bobines de fil).
- TIG (Tungesten Inert Gas) : La gâchette commande le courant sur une électrode en tungstène. Ce matériaux présente l'avantage de ne pas être fusible, ce qui permet  donc de faire fondre le métal sans user l'électrode. Le gaz neutre est toujours présent pour protéger la soudure, le métal d'apport est ajouté à l'aide d'une baguette que l'on vient utiliser comme pour une soudure au chalumeau (en gros c'est d'ailleurs le même principe). Je n'ai jamais essayé (j'aimerais), mais il semblerait que ce soit le procédé qui permette les plus belles soudures, et le plus cher.

D'une manière générale, les problèmes de soudure sont liés au fait que l'une ou plusieurs des pièces à souder ne... le sont pas. Si l’électrode ou la buse est mal positionnée, le métal va simplement se coller sur la pièce qui ne fondra pas.

Pour bien souder, il faut savoir bien régler son matériel, savoir bien positionner la buse/l'électrode (inclinaison, distance), avancer à la bonne vitesse pour permettre aux pièces de fondre sans pour autant faire de gros pâtés, bien balayer l'ensemble du joint de soudure pour que la soudure soit homogène sur l'ensemble des pièces assemblées. Bref, c'est loin d'être facile. :mrgreen:

A savoir que les carrosserie sont assemblées par soudure par point, c'est un autre système qui nécessite une grosse pince qui vient serrer deux tôles ensembles et envoyer du courant sur un point, permettant de les "fusionner" localement sur un petit point. ;) Généralement pour l'assemblage de tôle, c'est le meilleur procédé (facile et peu de chauffe donc peu de déformation), mais pas toujours utilisable en raison de la place que prend la pince. Si ce n'est pas possible, on peut plus ou moins recopier cette astuce lorsqu'il y a deux tôles qui se recouvrent : percer la tôle supérieure pour permettre de remplir de soudure le trou et de souder la tôle inférieure. Pour souder la tôle, l'ampérage des postes doit-être faible.

Concernant la partie suivante, les zones ou les tôles se chevauchent sont recouvertes d'une sorte de mastic mou (je ne sais pas comment ça s'appelle), pour les autres soudures, l’excédent  est meulé, corrigé au mastic, apprêté et peint. Pour la protection anti-corrosion, normalement mastic+apprêt+peinture doit la faire, mais peut-être qu'il y a un autre produit à appliquer avant. ;) Pour les corps creux inaccessibles, il faut y injecter de la cire.

Voilà pour un premier jet, probablement que tu ne vas pas tout comprendre car je n'ai aucune idée de tes connaissances actuelles en la matière, donc n'hésite pas à préciser tes questions. ;) Sachant qu'il y a des vrais pros de la soudure sur ce forum qui te donneront certainement de meilleurs conseils que les miens.
« Modifié: 08 Mars 2012, 14:19:07 par JCF »

Hors ligne puyi951

  • Membre pilier
  • ****
  • Messages: 3 827
  • Ville: Le Mans
Re : Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...
« Réponse #3 le: 08 Mars 2012, 18:38:36 »
Pour la protection après réparation,  il est préférable d'utiliser de la galvanisation à froid. Cela se trouve en pot ou en spray.
Ces "peintures" sont une emulsion de particule de zinc (97% de la contenance) dans une résine epoxyde. le zinc se dépose sur le metal et l'époxyde forme une couche de protection exterieure.
Pour des endroits localiser ou une simplcité de pose est necessaire ==> Pot, s'il s'agit d'une surface à peindre en carrosserie alors spray.
J'utilise quasi exclusivement ce produit en spray. Il en existe 2 types, mat et brillant, le brillant est plus chère mais beaucoup plus résistant mécaniquement (moins solvanté).

Pour la soudure, c'est comme à dit JCF, en tout cas pour le mig qui est le seul que je connaisse. Pour faire de belle chose il faut beaucoup d'entrainement. Je commence à y arriver, mais ce n'est pas facile. Il faut aussi bien prendre le temps de régler la machine, 1 - l'intensité,  2 - la vitesse de fil.

Pour limiter les problèmes de rouille au soudage, je n'utilise exclusivement que des bobines inox, mais cela fait des soudures moins résistantes. ET au niveau du gaz, il y a plusieurs choix, j'utilise les bouteilles les moins chèrs donc pas argon pure mais argon et CO2 (me souviens plus le nom).

Je préciserai enfin, afin de ne pas confondre les choses, toutes ces soudures sont des soudures à l'arc
1 - baguette fourrée (appelé communement soudage à l'arc)
2 - MIG
3 - TIG

D'autres techniques existent. Il y a le brasage qui est une forme particulière de soudure valable pour les cuivres, et aluminium.

A+

Stéphane
928 GT 89 piste

Hors ligne supertotof78

Re : Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...
« Réponse #4 le: 08 Mars 2012, 19:45:04 »
Merci pour ces infos!  ;)

J'y vois déjà plus clair. Il y a un poste chez ma belle mère, mais je ne sais pas de quel type, je vais aller voir.
Donc vous confirmez que l'on peut quand même souder des tôles fines (technique des trous après superposition)?

Hors ligne puma

  • Membre pilier
  • ****
  • Messages: 3 016
  • felis concolor
Re : Re : Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...
« Réponse #5 le: 08 Mars 2012, 20:29:10 »
argon et CO2 (me souviens plus le nom)

Atal est le nom de ce mélange .
60 - 40 % si ma mémoire est bonne .
il y a les voitures et il y a les PORSCHE ... il y a les PORSCHE et il y a les PORSCHE TURBO

Hors ligne puyi951

  • Membre pilier
  • ****
  • Messages: 3 827
  • Ville: Le Mans
Re : Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...
« Réponse #6 le: 09 Mars 2012, 09:32:26 »
Tu as le site soudeurs.com qui est pas mal

@puma : atal c'est bien ça

A+

928 GT 89 piste

Hors ligne troika

Re : Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...
« Réponse #7 le: 09 Mars 2012, 14:01:13 »
salut,
merci à tous pour ces renseignements ;)
j'ai plus qu'à essayer de me faire un stage(MIG) chez le métallier de ma commune ;)
ex 944 PH2 85 LY7Y - Stratus convertible 99 - AC Cobra(réplique GB) - XR 1200
Si on savait ce qu'on ne sait pas, on ne ferait pas ce qu'on fait

Hors ligne supertotof78

Re : Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...
« Réponse #8 le: 10 Mars 2012, 05:52:27 »
Puyi951: la galvanisation à froid convient-t-elle aussi pour protéger la tôle après ponsage de rouille non perforante?

Hors ligne Math26

  • Membre pilier
  • ****
  • Messages: 1 245
Re : Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...
« Réponse #9 le: 10 Mars 2012, 23:52:10 »
Les differences de procédés ont déja été décrits et clairemment le Tig revient beaucoup plus cher que les autres ; je pratique quasi toutes les soudures et celui dont je me sers trés couramment est le Mig pour sa qualité de soudure et sa vitesse surtout, bien plus rapide que le Tig
Pour les tôles fines, tu devras trouver un poste qui descende assez bas en amperage et prend toi une bonne bouteille d'atal , arcal... genre 2,5 M3
Pour souder l'inox au mig, faudra passer à l'argon ; c'est valable également pour l'alu mais pour ce dernier il te faut imperativemment un poste AC ; ce n'est pas le même budget  .
Pour la protection aprés soudure, j'utilise toujours une bonne brosse à poils acier pour degager les résidus de combustion et autres particules puis dégraissant puis un coup de phosphatant de chez restom ensuite mise en apprêt classique voir époxy selon l'exposition des tôles..

Hors ligne Sly

  • Modérateur Global
  • *****
  • Messages: 18 030
  • MAREUIL PASSION MECANIQUE
  • Ville: Côtes d'Armor
  • Pays: France
Re : Re : Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...
« Réponse #10 le: 12 Mars 2012, 12:48:23 »
J'utilise quasi exclusivement ce produit en spray. Il en existe 2 types, mat et brillant, le brillant est plus chère mais beaucoup plus résistant mécaniquement (moins solvanté).

Pour le galva, toutes les marques ne se valent pas. Celui vendu chez bricoleroy est tout juste acceptable, alors que celui vendu par wurth est top et tient des températures très élevées.


Pour limiter les problèmes de rouille au soudage, je n'utilise exclusivement que des bobines inox, mais cela fait des soudures moins résistantes.

Depuis peu, je n'utilise plus que des baguettes inox pour la soudure à l'arc. Il est plus facile de souder avec ces baguettes et de réussir de belles soudures. Par contre impossible de trouver des baguettes plus petites que 2,5mm.
« Modifié: 12 Mars 2012, 12:55:22 par Sly »
951S : 1.4b powaa | 944S : le tracteur | R5 TL : voiture d'assistance officielle N.A.S. | Bx ourane : mazout power | Evasion TCT | ex 944ph1 : pullman suspension. Ex mécano à temps partiel de N.A.S.

Hors ligne [email protected]

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 12 791
  • Ville: 77 / 44
  • Pays: France
Re : Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...
« Réponse #11 le: 12 Mars 2012, 13:15:59 »
Pour avoir vu Sly opérer avec les baguettes inox, c'est clair que ça marche nickel :merci:
Voyage photographique ~ Une 951 de 1986
This is what dreams are made of, right here… PW

Hors ligne reblochon74

  • Membre
  • **
  • Messages: 167
Re : Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...
« Réponse #12 le: 12 Mars 2012, 21:51:20 »
un bon conseil pour les travaux de tôlerie; si tu as un trou à combler, utilise une plaque de cuivre qui tu mets derrière. Le cuivre ne se soude pas avec l'acier et ne collera pas, donc tu peux directement souder sur le cuivre en balayant tes 2 tôles, ensuite tu enlèves ton cuivre et hop plus de trou...

Hors ligne wilde

  • Chef d'atelier
  • *****
  • Messages: 21 150
Re : Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...
« Réponse #13 le: 09 Août 2017, 12:01:06 »
Salut,

Après recherche aussi méticuleuse que pour l'alarme, Tonton Wilde a trouvé un excellent (endurance remarquable, temps de repos quasi immédiat, permet de souder les tôles fines, réglage de 10 à 80 A) petit poste à l'arc en Inverter, pour l'usage amateur qu'on en fait: le MW80 Mac Allyster de chez Gastrorama. Masque et accessoires fournis. 130 euro.

Mieux vaut un bon arc Inverter qu'un MIG de base, sans hésiter.

 ;)
Sans étiquette / rédacteur de post non destinés à un modèle en érection / contrôleur de niveaux inutiles / théoricien fortuit / amateur de voitures quelconques / posts à caractère strictement personnel sans aucune vocation légale universelle / reclus

Hors ligne olivier31

  • The defense department regrets to inform you that your sons are dead because they were stupid
  • Membre intoxiqué
  • *****
  • Messages: 4 964
  • Ville: 31
Re : Aux pros de la soudure, un petit tuto svp...it dit
« Réponse #14 le: 10 Août 2017, 15:13:00 »
Je veux pas casser l'ambiance mais le soudage (c'est comme ça qu'on dit) ça ne s'improvise pas et de bon résultats ça nécessite d'en faire hyper souvent.
Perso j'ai appris les rudiments d'à peu près toutes les techniques à l'ecole et je me demmerde encore tout juste correctement à l'arc (alors que justement à l'ecole je sortai des super cordons et le prof m'avait dit que j'avais clairement la main pour). j'ai ressoudé le carter de coupe de mon tracteur tondeuse qui se découpait autour du support l'an dernier et sans souder régulièrement ça se limite a peu près à çe genre de job, des trucs ou si je saborde l'esthetique c'est pas hyper grave.


Corvette C6 LS2 Victory Edition
Ex BMW M235i 326cv /944S / Elise S2 RaceTech / 996 carrera M030 & 220/ Mini Cooper S / Z3 coupé 2.8 et des 2 roues qui pissent le feu 🔥