!!

Avis aux invités: certaines sections de ce forum ne sont accessibles qu'aux membres inscrits.

Pour vous inscrire, il suffit de remplir ce formulaire. Quelques exemples de sections auxquelles vous n'avez pas accès pour l'instant: - L'atelier - Présentation des membres et de leurs Porsche - Partenaires et Guide des bonnes adresses - Petites annonces de pièces détachées

Auteur Sujet: Le serpent de terre de la voiture électrique  (Lu 11500 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne jice17

  • Membre régulier
  • ***
  • Messages: 837
  • Oukéllé contente la betoune à son poupoune
  • Ville: La Rochelle
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #45 le: 13 Novembre 2013, 00:39:36 »
et oui...

Hors ligne Nigo

Re : Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #46 le: 13 Novembre 2013, 09:11:27 »
Il faut aussi savoir que quand l'Etat saura comment récupérer le le manque a gagner des la taxe sur les produits pétroliers perdus au passage a l'électrique, on verra peut être un peu plus d'efforts fait de tout les cotés pour favoriser l'électrique.
ou ils feront des bornes de recharge avec 80% de taxes (soit 500% du prix actuel)
si on veut du tout électrique, il faudra bien que quelqu'un paye le manque à gagner de la TIPP...
je croyais que c'était bien plus économique l'électrique, faut pousser le raisonnement jusqu'au bout :roll:
« Modifié: 13 Novembre 2013, 09:21:25 par Nigo »

Hors ligne Hc4000

  • Membre régulier
  • ***
  • Messages: 783
Re : Re : Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #47 le: 13 Novembre 2013, 10:14:51 »
je croyais que c'était bien plus économique l'électrique, faut pousser le raisonnement jusqu'au bout :roll:


Comme pour le gazole, on ne regarde généralement que le coût du plein/recharge. ;)

Pour l'électrique, il y a aussi l'entretien annuel: ok pas de vidange, mais le passage obligé au garage pour la garantie a aussi un coût. Et les autres fluides et plaquettes sont encore présents.


Tient, 2 articles sur le sujet:

http://www.autonews.fr/dossiers/industrie/153355-renault-nissan-electriques

http://www.autonews.fr/dossiers/industrie/152910-renault-zoe-ventes
« Modifié: 13 Novembre 2013, 10:17:51 par Hc4000 »

Hors ligne pierre944S2

Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #48 le: 13 Novembre 2013, 10:52:04 »
bien sur pour les papys qui prennent leurs autos le 1 nov pour aller
fleurir le cimetiere  :mrgreen:

mais le travailleur , commerçant ambulant , ambulances vsl etc..
mon fils fait 180 bornes jour pour aller au boulot il recharge où
etant a la campagne les bornes c'est pour les parcs a vaches  :mrgreen:

pour le citadin peut etre mais il faut compter plus de 75 % des gens habitent la province
rien de tel qu'une bonne potée auvergnate .........  et pis c'est tout
944S2 blanche pucée 238 cv et cata enlevé
ex 944S2 cab noire

Hors ligne Agato

  • Ghostbuster atomique
  • Membre intoxiqué
  • *****
  • Messages: 23 583
  • Aura : incommensurable
    • GarageBook
  • Ville: , riviera varoise
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #49 le: 13 Novembre 2013, 10:53:40 »
Et en ville tant qu'il n'y aura pas une borne en face de chaque place de stationnement ça restera compliqué à l'usage.
words don't come easy to me

Hors ligne Bruno Brazil

  • Membre pilier
  • ****
  • Messages: 1 369
    • GarageBook
  • Ville: Oisly
  • Pays: France
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #50 le: 13 Novembre 2013, 11:11:07 »
En faitr, là on touche du doigt la conflit fondamental... La voiture éléctrique est surtout imaginée pour le citadin, celui qui dispose d'un maximum de services dans un rayon inférieur à 30 km. Or, en ville, très peu de gens ont à dispo un garage avec une prise à côté, ou pire, un endroit ou installer la foutue borne de recharge Renault... Ou si il y en a, le jus sera pompé à la copro, et vous pouvez être sûrs que au prochain conseil, ça va faire jaser... Bref, en ville, les distances sont bonnes, mais la recharge impossible. A la campagne, la recharge est plus facile, mais les distances, trop longues... Est-ce que vous imaginez, même en grande banlieue francilienne, avoir une voiture qui ne permette même pas d'aller et revenir de Paris en toute sérenité ?

Voilà pourquoi le discours "80% des trajets font moins de X kilomètres" ne sera jamais vraiment vendeur... Parce que ce sont des stats pondues par un BE (voire un service marketing), mais la vraie vie, elle colle rarement aux stats...

La solution thermique/éléctrique me paraît la seule solution vraiment viable pour un bon paquet d'années. Soit en hybride, soit en range extender, au final le résultat est strictement identique, niveau perfs et conso.

Hors ligne Hc4000

  • Membre régulier
  • ***
  • Messages: 783
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #51 le: 13 Novembre 2013, 14:23:33 »
CQFD Bruno.  ;)

Tant que les voitures électriques n'ont pas plus d'autonomie, c'est mort.

Hors ligne jice17

  • Membre régulier
  • ***
  • Messages: 837
  • Oukéllé contente la betoune à son poupoune
  • Ville: La Rochelle
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #52 le: 13 Novembre 2013, 16:22:55 »
et oui...

Hors ligne Agato

  • Ghostbuster atomique
  • Membre intoxiqué
  • *****
  • Messages: 23 583
  • Aura : incommensurable
    • GarageBook
  • Ville: , riviera varoise
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #53 le: 13 Novembre 2013, 19:15:16 »
La voiture électrique progresse... lentement :mrgreen:

Citer
This electric car from 1912 had a better range than the Nissan LEAF

"Range anxiety" wasn't as big a deal as it is nowadays—in fact some electrics of the period could go further on a charge than new EVs can. This 1912 Detroit Electric, for example – yes, the same Detroit Electric company Proton is trying to bring back from the dead – used to net 80 miles on its old Edison battery packs.

That's 130 km for us folks north of the border, i.e. better than a 2012 Nissan LEAF's EPA-rated range. It gets half that, now, on modern lead-acid batteries: the originals had to be replaced in the 1980s after some sixty-odd goddamn years of service.
http://autofocus.kinja.com/this-electric-car-from-1912-had-a-better-range-than-the-1463443046/@travis
words don't come easy to me

Hors ligne jice17

  • Membre régulier
  • ***
  • Messages: 837
  • Oukéllé contente la betoune à son poupoune
  • Ville: La Rochelle
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #54 le: 13 Novembre 2013, 21:08:09 »
  :enaccord6: bientôt on va ressortir les chevaux, ils marchent aux bio

Hors ligne Agato

  • Ghostbuster atomique
  • Membre intoxiqué
  • *****
  • Messages: 23 583
  • Aura : incommensurable
    • GarageBook
  • Ville: , riviera varoise
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #55 le: 13 Novembre 2013, 21:14:49 »
... et les carrioles tractées par des chiens.
words don't come easy to me

Hors ligne jice17

  • Membre régulier
  • ***
  • Messages: 837
  • Oukéllé contente la betoune à son poupoune
  • Ville: La Rochelle
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #56 le: 13 Novembre 2013, 21:59:24 »
 :mdr8:

Hors ligne STeppenWolf944

Re : Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #57 le: 13 Novembre 2013, 23:45:25 »
... et les carrioles tractées par des chiens.
mais kikidonc avait fait ca ? je n'arrive plus a m'en souvenir...  :mdr8:

Hors ligne jice17

  • Membre régulier
  • ***
  • Messages: 837
  • Oukéllé contente la betoune à son poupoune
  • Ville: La Rochelle
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #58 le: 14 Novembre 2013, 01:29:47 »
il est bien capable de le légaliser à nouveau

Hors ligne Agato

  • Ghostbuster atomique
  • Membre intoxiqué
  • *****
  • Messages: 23 583
  • Aura : incommensurable
    • GarageBook
  • Ville: , riviera varoise
Re : Re : Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #59 le: 14 Novembre 2013, 07:23:44 »
mais kikidonc avait fait ca ? je n'arrive plus a m'en souvenir...  :mdr8:
c'était monnaie courante au début du siècle précédent... :mrgreen:
words don't come easy to me