!!

Avis aux invités: certaines sections de ce forum ne sont accessibles qu'aux membres inscrits.

Pour vous inscrire, il suffit de remplir ce formulaire. Quelques exemples de sections auxquelles vous n'avez pas accès pour l'instant: - L'atelier - Présentation des membres et de leurs Porsche - Partenaires et Guide des bonnes adresses - Petites annonces de pièces détachées

Auteur Sujet: Le serpent de terre de la voiture électrique  (Lu 11501 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Agato

  • Ghostbuster atomique
  • Membre intoxiqué
  • *****
  • Messages: 23 583
  • Aura : incommensurable
    • GarageBook
  • Ville: , riviera varoise
Le serpent de terre de la voiture électrique
« le: 11 Novembre 2013, 11:44:17 »
Citation de: Carlos Ghosn
Je ne pense pas que le principal problème soit le prix des voitures... Je n'achèterai pas un véhicule à essence s'il n'y avait pas de stations-services
Ça a le mérite d'être clair.

Son avis est d'autant plus intéressant que Renault Nissan a "écoulé 120.000 modèles électriques depuis cinq ans, plus que n'importe quel autre constructeur, mais (...) le marché reste anecdotique, entre coûts de production élevés, ventes réduites et "angoisse de l'autonomie" liée aux batteries et au nombre de points de recharge."

Citer
Renault : Carlos Ghosn repousse de quatre ans, au moins, les ambitions de l'Alliance dans le véhicule électrique

Cette fois, c'est officiel : les objectifs de l'Alliance Renault Nissan dans les véhicules électriques ne seront pas tenus. Carlos Ghosn, le tout-puissant dirigeant des deux marques, a confirmé dans un entretien au 'Financial Times' ce que le journal japonais 'Asahi' supputait déjà fin septembre. En juin 2011, Nissan avait dévoilé un plan stratégique à horizon 2016 baptisé "Nissan Power 88", prévoyant la commercialisation de 1,5 million de véhicules électriques d'ici 2016.

L'objectif 2016 n'est donc plus d'actualité, et se voit même largement repoussé. "Au rythme actuel, je nous vois l'atteindre dans quatre ou cinq ans", a concédé Monsieur Ghosn.
http://www.boursier.com/actions/actualites/news/renault-carlos-ghosn-repousse-de-quatre-ans-au-moins-les-ambitions-de-l-alliance-dans-le-vehicule-electrique-554095.html
words don't come easy to me

Hors ligne vinc1000_0

  • Membre pilier
  • ****
  • Messages: 1 066
  • Ville: troyes
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #1 le: 11 Novembre 2013, 12:05:25 »
de toute façon; si on voulait vraiment vendre des autos électriques il suffirait de les afficher 30 à 50 % moins cher que l'équivalent en essence (ou diesel)....pour faire changer les mentalité et (accessoirement) donner une option crédible aux ménages pour la 2ème voiture par exemple

Hors ligne lok

  • Membre régulier
  • ***
  • Messages: 547
Re : Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #2 le: 11 Novembre 2013, 12:18:40 »
de toute façon; si on voulait vraiment

Si on voulait vraiment, faudrait déjà qu'il y ait presque un point de charge par place de stationnement, qu'il y ait assez de place pour tout le monde, qu'il soit prévu l'impossibilité de pirater les bornes par les roms, sdf, margoulins des marchés qui bossent au black, vacanciers champions de la débrouille et j'en passe.
C'est donc pas pour demain, et c'est vrai qu'il y avait déjà l'eau et le feu de dispos quand Mr Cugnot a imaginé sa torpédo.
Vouarlésmilédlotcotédlaru sétou

Hors ligne Dala

Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #3 le: 11 Novembre 2013, 13:12:37 »
Carlos est mi vendeur de voitures mi financier. Ce qu'il dit techniquement est toujours bidon, ce qui lui importe c'est de vendre ses bouses et de garder son poste en contentant ses actionnaires.

Il est à la bourre sur son programme alors il essaye de promouvoir son diesel qui pue le temps d'être prêt ...

 :mefiant4:
"Apprendre aux élèves à utiliser les produits Microsoft, c'est comme leur apprendre à fumer. C'est leur donner une habitude coûteuse, dangereuse et dont ils se déferont difficilement." Richard Stallman
944 S2 Cab - Bleu Cobalt L37U

Hors ligne Nigo

Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #4 le: 11 Novembre 2013, 13:16:54 »
au moment ou les actions Tesla et Bollore s'écoulent. Ca se tient
s'il le voulait il aurait fait une Zoe qui se charge sur une prise lambda, même si ça prend le temps :mefiant4:
http://www.voiture-electrique-populaire.fr/actualites/renault-cable-recharge-220v-zoe-ze
« Modifié: 11 Novembre 2013, 13:22:05 par Nigo »

Hors ligne Hc4000

  • Membre régulier
  • ***
  • Messages: 783
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #5 le: 11 Novembre 2013, 14:59:19 »
La Nissan Leaf se vend avec ou sans les batteries (option comme Renault de location) et avec un câble de recharge traditionnel.

Pourquoi pas sur la Zoé qui fait partie du même groupe???
Pourquoi obliger le consommateur à installer une box de presque 1000€ à la maison qui n'est pas remboursée par le constructeur?

pourquoi la E Up de VW se vend avec les batteries et avec 2 câbles pour pouvoir la recharger n'importe où.

Déjà que c'est pas la panacée en utilisation parce qu'un autonomie ridicule (120 km quand tout va bien...en hiver c'est la moitié faut pas oublier).

Pourquoi Renault dès le départ se tire une balle dans le pied?

Avoir un véhicule électrique aujourd'hui c'est plus un acte militant qu'une réalité économique.

Hors ligne difflock22

  • Membre pilier
  • ****
  • Messages: 2 964
  • Une bonne PMA est une PMA qui roule...
    • GarageBook
  • Ville: 67
Re : Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #6 le: 11 Novembre 2013, 20:39:46 »
au moment ou les actions Tesla et Bollore s'écoulent. Ca se tient
s'il le voulait il aurait fait une Zoe qui se charge sur une prise lambda, même si ça prend le temps :mefiant4:
http://www.voiture-electrique-populaire.fr/actualites/renault-cable-recharge-220v-zoe-ze


+ 10000

Ghosn n'a pas tord mais il simplifie trop la chose a son avantage. La voiture électrique est considérée a tort par tout le monde comme une citadine....mais comme il n'y a pas la possibilité de recharger en ville c'est donc une fausse bonne idée. Le succes de Bolloré est porté oar le fait que chacune de ses voitures en libre service a sa borne, donc pas de problème de ce coté. Le succès des Tesla vient du fait que ces voitures ont une autonomie beaucoup plus grande que les autres voitures électriques  quelles se destinent en priorité a une clientèle aisée US qui résident tpus en pavillon....

En l'absence d'une politique appuyée pour la mise en place des bornes, la voiture électrique se destine essentiellement aux flottes d'entreprise ( livraison en zone urbaine dense), au agence de location, aux administrations et aux particuliers habitants en maison individuelle. Ces cas de figures maitrise la recharge en interne sans avoir besoin d'un point de charge externe qu'ils ne maitrisent pas forcement.
« Modifié: 11 Novembre 2013, 21:08:27 par difflock22 »
944 T220 - 1987 et 944 - 1986 / ex 944 S 1987 - ex 911 S 1969 - ex 944 1985 - ex 944L 1989 - ex 951 1986
Rhaaaaaaaaaa que c'est bon.......

Hors ligne Bruno Brazil

  • Membre pilier
  • ****
  • Messages: 1 369
    • GarageBook
  • Ville: Oisly
  • Pays: France
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #7 le: 11 Novembre 2013, 21:58:10 »
Eeeeuh... Les actionsTesla s'écroulent, en réalité... Tesla passé d'un pic à 194 à moins de 140 cette semaine, soit une chute de + de 25%. Et pour la Bluecar, il faut sérieusement relativiser la chose, actuellement Bolloré en vend une cinquantaine par mois, et perd beaucoup d'argent pour le moment. C'est la division batteries qui pourrait probablement finir par devenir rentable, mais ce n'est pas avec 70 bagnoles que ils s'en sortiront.

Le marché français est le plus gros en Europe pour les voitures électriques, et il représente, en tout, 600 à 700 voitures/mois, en grande partie grâce aux acheteurs institutionnels qui achètent des Zoé. La Fluence Z.E., par exemple, qui est un modèle destiné quasi exclusivement aux particuliers, a été vendue à... 11 exemplaires en France en 2013. Soit une perte d'argent MONSTRUEUSE par véhicule. Et le total de Tesla immatriculées chez nous, sur la même période, est de... 1 voiture.

Soyons clairs, le marché de la voiture éléctrique de masse, chez nous, reste un GROS échec en termes de volume. Sans surprise. Non pas parce que il est plus bas qu'ailleurs, mais parce que on a fait monter les expectatives de façon totalement déraisonnable. La question que je me pose, par contre, est : Est-ce que Ghosn y a cru, vraiment, un jour ? Soit la réponse est oui, est c'est un très très mauvais stratège, ce qui est gravissime, soit la réponse est non, et dans ce cas, il a baratiné clients comme pouvoirs publics pendant des années, ce qui serait à la limite de l'escroquerie. La réponse de Ghosn à tout ça ? simple, il a supprimé, chez Renault comme chez Nissan, le poste de numéro 2, tout simplement pour supprimer tout risque de débarquement de la part des actionnaires. Il hypothèque aussi, du même coup, la possibilité de faire monter en puissance un successeur dans les années à venir, alors que il atteint les 59 ans. En gros tout le contraire de ce qu'a fait son prédécesseur, l'excellent Schweitzer. Moi, je dis que ce type est limite dangereux pour Renault, c'est juste mon avis, mais je le partage volontiers...

Hors ligne Hc4000

  • Membre régulier
  • ***
  • Messages: 783
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #8 le: 11 Novembre 2013, 22:09:03 »
Moi ce qui me surprend c'est la différence de politique sur ces véhicules entre les 2 marques...

Il y a un pays du nord (je ne me souviens plus lequel) où les voitures électriques marchent bien (et pourtant il y fait froid, pas bon pour les batteries) mais les bornes de recharge gratuite pullulent.

La Zoé est un non sens automobile avec sa box obligatoire et son câble à la noix. La E Up va l'atomiser dans les mois à venir.

Je ne sais pas pour la petite BM parce que super chère et avec des pneus de 20 pouces spéciaux, ça doit douiller aussi.

Hors ligne Agato

  • Ghostbuster atomique
  • Membre intoxiqué
  • *****
  • Messages: 23 583
  • Aura : incommensurable
    • GarageBook
  • Ville: , riviera varoise
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #9 le: 11 Novembre 2013, 22:22:02 »
Le cours des actions est un indicateur particulièrement imparfait du réel potentiel d'un marché. Sans parler de la dimension spéculative qui agite bon nombre de places boursières en ce moment avec l'argent pas cher actuellement en circulation.
words don't come easy to me

Hors ligne Bruno Brazil

  • Membre pilier
  • ****
  • Messages: 1 369
    • GarageBook
  • Ville: Oisly
  • Pays: France
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #10 le: 11 Novembre 2013, 22:30:33 »
En fait, je pense que celle qui pourrait vraiment sortir du lot, c'est la Spark. Pas mal de puissance dispo (130 chevaux !!), et la possibilité de recharger en 20 minutes, SANS ABIMER LA BATTERIE !! ça change tout par rapport à la Renault, dont les batteries supportent finalement assez mal les recharges rapides. Et son prix en France devrait être le même que la Renault, à une différence : pas de location de batteries à prévoir !!! Le prix est inclus dans l'achat ! A voir, mais là ça me paraît déjà plus convaincant.

Hors ligne Bruno Brazil

  • Membre pilier
  • ****
  • Messages: 1 369
    • GarageBook
  • Ville: Oisly
  • Pays: France
Re : Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #11 le: 11 Novembre 2013, 22:31:51 »
Le cours des actions est un indicateur particulièrement imparfait du réel potentiel d'un marché. Sans parler de la dimension spéculative qui agite bon nombre de places boursières en ce moment avec l'argent pas cher actuellement en circulation.

Tout à fait d'accord... Mais si on regarde tout bêtement le tableau de véhicules EV vendus en France en 2013, le constat est... navrant !!

Hors ligne Hc4000

  • Membre régulier
  • ***
  • Messages: 783
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #12 le: 11 Novembre 2013, 22:44:56 »
Le pb est que l'autonomie annoncée ne permet pas dans la plupart des départements de simplement aller d'une sous préfecture à une autre. Rien que ça, c'est mort!

Le Loir et cher: Romorantin/ Vendôme et tu dors sur place pour repartir le lendemain. Il n'y a pas d'avenir en l'état.

L'autonomie n'a pas évolué en 20 ans.  C'est un non sens: l'auto c'est un objet de liberté, si tu y mets une contrainte, la définition s'annule.

Hors ligne Bruno Brazil

  • Membre pilier
  • ****
  • Messages: 1 369
    • GarageBook
  • Ville: Oisly
  • Pays: France
Re : Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #13 le: 11 Novembre 2013, 23:39:45 »
Le pb est que l'autonomie annoncée ne permet pas dans la plupart des départements de simplement aller d'une sous préfecture à une autre. Rien que ça, c'est mort!

Le Loir et cher: Romorantin/ Vendôme et tu dors sur place pour repartir le lendemain. Il n'y a pas d'avenir en l'état.

L'autonomie n'a pas évolué en 20 ans.  C'est un non sens: l'auto c'est un objet de liberté, si tu y mets une contrainte, la définition s'annule.

Salut,

T'es dans le Loir-et-Cher ??? Ou ça ?

Hors ligne Hc4000

  • Membre régulier
  • ***
  • Messages: 783
Re : Le serpent de terre de la voiture électrique
« Réponse #14 le: 12 Novembre 2013, 08:05:32 »
Non, pas du tout.

Mais j'ai vu que toi oui, alors c'était pour l'exemple.  ;)

Il m'arrive de temps en temps de le traverser, pour les vacances, alors je vois le trajet, en gros une heure de route/ autonomie...ça fait juste pour une voiture. (Et c'est connu avec ses châteaux!)
Les préfectures/sous-préfectures sont souvent éloignées d'une distance équivalente pour permettre à chaque citoyen de se rendre dans une administration. C'est un peu le cas partout.

Il peut y avoir un micro marché pour la voiture électrique en seconde ou troisième monture dans une famille, mais clairement, la Zoé part déjà avec des handicaps.
pour moi, j'attends avec curiosité le modèle E-Up. Après tout, pour aller bosser, chercher les enfants et faire les courses, ça peut parfaitement faire l'affaire. A condition que le prix soit attractif. Or, des petites citadines à moins de 10000€ en essence, sont finalement bien moins chères en achat et entretien compris.
Au prix actuel, ça reste du militantisme. (et je roule hybride, car moins cher que le diesel à l'usage et à l'achat aussi, en plus d'être bien plus agréable).